Dernière mise à jour faite le 20 septembre 2019. Toute reproduction du site est interdite sans le consentement de l'auteur. © Denis Fortier 2016-2019

  • Youtube
  • Facebook Social Icon
En prévente

Que faire en présence d’une sciatique? Des conseils dans cet article:

Vous vous dites que vous êtes trop jeune pour souffrir de douleur au dos? Erreur!

 

Le mal de dos nous concerne tous, malgré le fait qu’on l’associe à l’avancée en âge. Par exemple, les douleurs causées par une hernie discale surviennent plus souvent entre 30 et 50 ans.

 

C’est particulièrement vrai pour la sciatique; un motif de consultation très fréquent en kinésithérapie.

 

Mon article d’aujourd’hui vous propose un tour d’horizon de la sciatique, des conseils pour la traiter ainsi que des réponses à des questions qui me sont régulièrement posées.

 

Bonne lecture!

 

Denis

 

 

 

Être sur le gros nerf

 

La sciatique est une compression ou une irritation du nerf le plus long et le plus large de votre corps: le nerf sciatique. Il est formé par les dernières racines nerveuses de votre moelle épinière qui sont situées au bas de votre dos. Puis, il descend vers votre fesse, une partie de votre cuisse et change de nom pour se diviser en plusieurs ramifications qui atteignent notamment votre pied et vos orteils. Les problèmes causés par une sciatique peuvent être d’ordre sensitif, moteur ou une combinaison des deux. Les facteurs de risque incluent une histoire antérieure de douleur lombaire, subir régulièrement des vibrations comme celles d'une machinerie industrielle ou d'un camion lourd, le surpoids et l’obésité ainsi que fumer régulièrement.

 

 

Les causes

 

Un diagnostic de sciatique est basé sur les symptômes et non sur l’origine du problème. Il est toutefois essentiel d’identifier la ou les causes de la douleur, pour le moins qu’on souhaite régler la situation et prévenir d’éventuelle rechute. La cause la plus fréquente de la sciatique est un problème au disque intervertébral, que ce soit une protrusion (bombement) ou une hernie (voir photo) qui exerce une compression ou une irritation du nerf. Les autres causes incluent certaines tensions musculaires au bas du dos et à la fesse ou une pathologie du dos comme la sténose spinale ou l’arthrite.

 

 

Les symptômes 

 

Les principaux symptômes de la sciatique sont la douleur au membre inférieur qui suit le trajet du nerf sciatique, celle-ci pouvant parfois descendre jusqu’au pied. La douleur peut aussi être accompagnée de fourmillements, des sensations anormales ou des pertes de sensibilité de la peau.

 

Aussi, la sciatique peut altérer vos activités de tous les jours, perturber votre sommeil, diminuer votre endurance à la marche et être associée à des symptômes graves comme de l’incontinence ou à une faiblesse marquée de certains muscles du pied ou de la jambe. Si vous notez de tels symptômes, consultez rapidement votre médecin ou votre kinésithérapeute afin d’obtenir une évaluation de votre condition.

 

 

 

Vous aimez ce blogue?

Pourtant, les meilleurs conseils ne se trouvent pas sur ce blogue, mais bien dans le livre de Denis:

Adoptez la bonne posture, tests et exercices (Marabout), un livre anti-douleur.

Demandez-le à votre libraire!

 

 

 

4 choses à faire en présence d’une sciatique

 

  1. Soulager votre douleur dès qu’elle apparaît, même si elle est de faible intensité. Un enveloppement chaud et humide, appliqué sur la région douloureuse pendant 20 minutes, aura pour effet de détendre la musculature. Certaines personnes trouveront un soulagement en utilisant plutôt un enveloppement froid, celui-ci agissant davantage sur les mécanismes de détection de la douleur.

  2. Augmenter ou maintenir la force et la souplesse de muscles qui se trouvent à l’avant (quadriceps) et à l’arrière (ischio-jambiers) de vos cuisses.

  3. Bouger sans reproduire ni augmenter la douleur. L’immobilisation complète est souvent votre pire ennemi. Il est toutefois recommandé d’adapter les exercices ou l’activité physique en modifiant leur durée, leur intensité et en ajoutant quelques périodes de repos.

  4. Consulter afin d’identifier et de traiter la cause de votre douleur. Par exemple, une sciatique qui persiste plus d’une semaine, sans amélioration, nécessite une évaluation par un professionnel de la santé. Même chose si la sciatique est récurrente. La douleur peut être soulagée par différentes approches, dont l’acupuncture, l’ostéopathie, la kinésithérapie ainsi que certaines techniques de massothérapie.

 

4 choses à éviter en présence d’une sciatique

 

  1. Choisir la stratégie de la tête dans le sable en niant les premiers signes, comme de la douleur à la fesse ou derrière la cuisse. Il est beaucoup plus simple de traiter la sciatique dès les premières manifestations.

  2. Effectuer de longs déplacements en automobile ou à bord d'un autre type de véhicule. Les vibrations, les soubresauts et le fait d’être assis de façon prolongée risquent de détériorer votre condition (et vous faire regretter votre déplacement!).

  3. Vous immobiliser au lit durant plusieurs jours. Le repos au lit est souvent contre-productif et risque d’augmenter le temps de guérison.

  4. Tousser en vous penchant. La toux peut augmenter les symptômes de la sciatique, particulièrement si elle provient d’un problème au disque intervertébral. Si vous devez tousser (par exemple, en présence d’un rhume ou d’une grippe) il est suggéré de le faire sans vous pencher ou, si possible, à l’horizontale.

 

C'est gratuit!

Cliquez ici pour vous abonner à l'infolettre et recevoir les nouveaux articles. Inscrivez votre courriel, puis cliquez sur «abonnez-moi».

 

 

9 questions/réponses

 

 

1. Est-ce que la cause d’une sciatique provient systématiquement du dos?

 

Non. Par exemple, certaines sciatiques peuvent être provoquées par un spasme ou une tension importante dans un muscle de la fesse.

 

2. Quelle est la différence entre la sciatique et la sciatalgie?

 

Il n’y en a pas: il s’agit de synonymes. Et bien que l'expression nerf asiatique fasse sourire, elle est à proscrire.

 

3. Est-ce que le poids joue un rôle dans les problèmes de sciatique?

 

Oui: le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque.

 

4. Quelles sont les probabilités de récupérer à 100% d’une sciatique?

 

Plutôt bonne. Toutefois, il est important d’agir dès que les symptômes apparaissent. Certaines personnes aux prises avec une sciatique voient les problèmes perdurer au-delà d’un an. Certains chercheurs estiment à environ 25% le taux de récidive après quatre ans.

 

5. La sciatique peut-elle entraîner une chirurgie?

 

Oui, mais celle-ci n’est envisagée que dans des cas exceptionnels et graves, par exemple en présence de symptômes neurologiques comme de l’incontinence et une faiblesse importante qui évolue négativement.

 

6. Quels sont les signes encourageants dans l’évolution d’une sciatique?

 

Une diminution de l’intensité, de la fréquence et de l’étendue de la douleur. D’ailleurs, il est de meilleur augure que les symptômes au membre inférieur soient davantage localisés près de la fesse que des orteils.

 

7. Quels sont les signes moins encourageants?

 

La présence de signes neurologiques ainsi qu’une augmentation de la douleur, de sa fréquence et de son étendue. Aussi, la douleur au bas du dos qui est associée à la sciatique présenterait un moins bon pronostic.

 

8. J’utilise une ceinture lombaire pour éviter les problèmes de sciatique. Est-ce une bonne chose?

 

Non: si la cause principale de votre sciatique n’a pas été identifiée clairement.

Non: si vous l’utilisez de façon permanente.

Et encore non: si vous l’utilisez occasionnellement, mais sans faire d’exercices pour stimuler les muscles abdominaux.

Oui: si vous l’employez de façon exceptionnelle ou si elle a été recommandée par votre médecin ou votre kinésithérapeute.

 

9. Qu’est-ce qu'un disque intervertébral?

 

Il s’agit d’un coussinet qui se trouve entre deux vertèbres. Il est formé d’un anneau fibreux et d’un noyau relativement gélatineux. Pour en savoir davantage, écoutez ma chronique sur ICI Radio-Canada Première.

 

 

Un livre pratique et utile

 

Denis Fortier est spécialisé en rééducation posturale globale et l'auteur du livre anti-douleurAdoptez la bonne posture, tests et exercices, publié en France aux éditions Marabout.

 

Demandez-le à votre libraire! 

 

Pour retourner à la page principale du blog, cliquez ici.

Please reload

En librairie

Le nouveau livre de Denis Fortier est désormais en vente dans toutes les librairies françaises: Adoptez La bonne posture, tests et exercices. Demandez-le à votre libraire!

Adoptez la bonne posture, un livre publié chez Marabout
Pour dire adieu à la douleur!

Le nouveau livre Adoptez La bonne posture, tests et exercices vous propose des moyens concrets et faile à mettre en application pour soulager votre dos et vos articulations. Vous y trouverez plus de 50 exercices, 10 programmes adaptés, 10 autoévaluations et des centaines de conseils judicieux.